Des solutions mondiales pour un contrôle de process en ligne

Contrôle Filtre de la bière 11° / 90°

Contrôle de la bière pendant la filtration 11°/ 90°

Contrôle de la bière pendant la filtration 11°/ 90°

Le optek Haze Control / DTF16 se base sur la mesure de la diffusion de la lumière suivant un angle double pour un contrôle précis de qualité au cours de la filtration ultime, indépendamment de la couleur et de ses variations. L’utilisation de ce capteur en aval du filtre montre les performances de filtrations détecte les ruptures de filtre permettant l’élimination de produits «hors specifications » tout en garantissant la qualité et la clarté du produit à chaque étape de la filtration.

optek DTF16 Turbidimètre en ligne

Surveillance de la filtration sur la ligne d’alimentation

L’optek AS16-N ou AF16-N, permet de contrôler la turbidité dans la ligne d’alimentation et de réguler son debit tout en prévenant le colmatage ou l’opacification du filtre. Ce capteur additionnel se connecte à votre Système Haze control / DTF16 sans ajout d’un autre convertisseur.

Optimalisation du rétro-lavage du filtre

L’optek AS16-N ou AF16-N contrôlant l’alimentation peut également optimaliser l’opération de rinçage des filtres en mesurant la turbidité de l’eau, économisant temps, énergie et eau.

optek Haze Control

Dosage des adjuvants de filtration

Le dosage des adjuvants de filtration tels que Kieselguhr ou PVPP se contrôle au moyen de capteurs d’absorption ou de lumière diffusée. L’optimalisation des quantités d’adjuvants de filtration augmente de facon importante la capacité de débit et réduit considérablement les coûts tout en garantissant une qualité constante.

Séparation de phase eau, biere

Vous pouvez coupler le système Haze control/ DTF16 à un AS16-F ou AF16-F pour mesurer la couleur de votre bière. Cette opération contrôle la séparation de phase eau-bière et réagit plus rapidement au changement, ce qui permet une qualité plus constante et réduit les gaspillages.

Contrôle préparation du filtre

L’utilisation du canal d’absorption 0° du capteur « DTF16 » permet de surveiller la turbidité jusqu’à 500 EBC tout en contrôlant le cycle de pré-charge du filtre, autre occasion d’optimalisation de l’utilisation du filtre.

Début de la page

Haze Control – Physique

Benefits of 11 degree measurements

Pourquoi utiliser une mesure à 11°?

La lumière diffusée en avant est sensible aux tailles des particules et son point fort est la détection de particules tells que les levures et Kieselguhr, la detection efficace des ruptures de filtre et de la turbidité due à des particules en général, même à des concentrations extrêmement faibles. Les mesures à 11° sont idéales dans cette optique et conviennent parfaitement aux contenus solides non-dissous, ce qui est vital pour le contrôle adéquat de la filtration et son optimalisation.

Pourquoi le 11° est-il meilleur que la mesure traditionnelle à 25°?

La lumière diffusée à 11° est plus appropriée en raison d’un signal plus élevé. Elle détectera plus rapidement les particules étrangères sans interférence du matériel colloïde, habituelle à 25°. Ceci favorise également la résolution rapide des problèmes de filtration.

Contrôle de la bière pendant la filtration 11°/ 90°

Pourquoi utiliser une mesure à 90°?

Les mesures de turbidité à un angle de 90° sont très sensibles aux colloïdes et sont utilisées pour le contrôle de la clarté de la bière, des standarts de solutions de formazine servent de references. À tort, les techniques à 90° ont été utilisées pour des évaluations de processus, mais ne conviennent pas à la détection de la teneur effective en solides non-dissous. Les brasseries modernes peuvent dorénavant mesurer ce paramètre en ligne et ainsi se donner les moyens de clarifier la bière automatiquement.

Pourquoi utiliser une mesure de l’absorption 0°?

L’utilisation du canal d’absorption à 0° autorise des mesures à des niveaux de turbidité élevés, bien au-delà des résultats à 11° ou 90°, vous permettant de surveiller et contrôler dans le même temps le cycle de pré-couche du filtre. C’est un élément supplémentaire dans l’optimalisation du filtre.

Pourquoi la lecture de laboratoire diffère-t-elle parfois de celle faite en ligne?

La bière dans le tuyau est homogène, sous pression et à température constante. En laboratoire, les échantillons ont le temps de changer, les solides peuvent précipiter, les changements de température affecter la solubilité des colloïdes et partant, les mesures varier. De plus, les différences de configuration des instruments et les methods d’étalonnage utilisées peuvent influencer les résultats comparatifs.

Début de la page

Haze Control – Technologie

optek DTF16 Turbidimètre en ligne

Filtration: Contrôler est maîtriser.

La filtration est une des étapes les plus importantes du processus de brassage. L’optek « Haze Control DTF16 » vous permet de mesurer et de contrôler cette phase cruciale et de donner une estimation de la qualité en temps réel. Outre la délivrance de la bière par des instruments, il réduit considérablement les pertes, l’utilisation des installations et les coûts de production tout en augmentant la capacité de filtration et en garantissant une qualité constante du produit.

Point zéro d’usine

Le point fort de l’optek Haze Control DTF16 est l’étalonnage d’usine. Plus question d’un zéro fluctuant (eau de process) ou d’une procédure hors ligne. Par l’utilisation de solutions de reference technique bien connues et du média zéro le plus pur, optek a développé un calibrage d’usine et un point zéro précis. Ce zéro d’usine sans dérive élimine le besoin récurrent d’étalonnage de l’instrument, source d’économie de temps et d’argent, et la mesure ne dépend plus de l’opérateur. Il assure aussi que chaque instrument est identiquement et précisément paramétré, chose inestimable si plusieurs instruments se trouvent différemment localisés.

Calibration usine

Chaque optek Haze Control DTF16 est calibré en usine, aux normes EBC, en rapport avec toutes les autres normes en usage aujourd’hui dans les unités de production. Cette calibration reste stable durant toute la durée de vie de l’instrument et ne nécessite pas de re-étalonnage, d’où un coût d’utilisation réduit !

Ceci garantit des mesures précises, fiables et constantes par des instruments diversement localisés. Des unités de mesure choisies par l’utilisateur et des tableaux d’équivalence pré-programmés fournissent à la brasserie une flexibilité inégalée.

Sans dérive par conception

optek DTF16 Turbidimètre en ligne

La dérive de base des capteurs de lumière diffusée a longtemps constitué un problème. Ceci est généralement dû à de la lumière diffusée non-voulue ou à de la lumière parasite, à des reflets dans l’assemblage du détecteur ou à la source de lumière elle-même, aux revêtements synthétiques usés ou à la lumière extérieure (fenêtres de regard par exemple). Cette lumière parasite influence la mesure d’une manière imprévisible.

L’optek DTF16 intègre la géométrie de pointe afin d’éliminer ce problème en éloignant la lumière parasite des détecteurs. Cette conception est indépendante du revêtement et conserve une structure nettoyable et hygiénique. Si vous associez cette conception ingénieuse avec la légendaire stabilité du signal amplifié d’optek, des détecteurs à double faisceau et le logiciel de pointe du Haze Control, vous obtiendrez un analyseur de turbidité en ligne sans dérive et sans étalonnage ayant une durée de vie exeptionnelle.

Information sur demande

Conçu pour être facile à utiliser, le logiciel de Haze Control se décline en sept langues au choix. Outre les quatre résultats affichés, le Haze Control renferme un enregistreur de données vous informant des moindres variations. Ces données peuvent être affichées au niveau local ou chargées sur un ordinateur pour permettre au personnel de production de passer en revue les teneurs mesurer en cours du processus, ou de traquer un problème survenu au cours du process de fabrication.

L’information dont vous avez besoin

Le Haze Control propose de multiples options de communication. Vous pouvez utiliser jusqu’à quatre sorties mA simultanément pour transmettre des données ou contrôler le convertisseur intégralement à distance au moyen d’une interface entrée/sortie standard. De même que, afin d’intégrer le système dans votre (futur) réseau, nous vous proposons le PROFIBUS® PA ou FOUNDATION™ Fieldbus.

Début de la page

Contrôle de Filtre de la brasserie – De la ligne au labo

Ligne et Labo: Un seul design optique

Deux des plus récents produits d’optek sont spécialement conçus pour l’industrie des boissons. Le DT9011 optek est un turbidimètre de laboratoire qui mesure dans la bouteille. Le capteur en ligne (de production) DTF16 est conçu comme un vrai analyseur de turbidité QA/QC en temps réel qui permet de faire l’économie de l’ensemble des verifications en laboratoire. Tous deux mesurent à la fois la lumière diffusée en avant suivant un angle de 11° ainsi que selon la méthode de diffusion latérale à 90°.

optek Haze Control DT9011 Turbidimètre de laboratoire

Les deux résultats sont affichés et enregistrés simultanément. Les signaux de mesure du système de laboratoire correspondent à ceux des turbidimètres optek DTF16, permettant au labo la validation des lectures liées au procédé. L’angle de 90° permet la mesure du haze colloïde pour valider la clarté. Chaque angle peut être lu en EBC ou FTU. La lecture de l’angle de 11° en ppm ou ASBC et celle de l’angle de 90° en Helms ou unités NTU est également possible. Le personnel de laboratoire disposera de beaucoup plus de données lors de l’analyse de la turbidité finale de la bière si les mesures ont été prises suivant les deux angles.

L’angle de 11° vers l’avant est très sensible à la taille des particules, il constitue par conséquent un indicateur de la teneur en particules anormales telles que le Kieselguhr et la levure. De plus, il détecte très bien le contenu non dissous réel tandis que l’angle diffusé à 90° est sensible à la teneur en colloïdes et au trouble. L’utilisation de l’angle de diffusion à 11° vers l’avant est plus spécifique que 25°, il élimine les lectures élevées erronées en raison du trouble, car il est presque insensible à la turbidité colloïdale. Tous les problèmes de filtration, liées à la recette, au matériel ou au processus peuvent dorénavant être diagnostiqués beaucoup plus facilement en connaissant la nature des constituants de la turbidité.

Pendant l’utilisation de l’optek DT9011, l’échantillon est placé dans un bain d’eau et mesuré 250 fois pendant une rotation, ensuite les données sont analysées en détail, ce qui élimine autant les effets de couleur et de forme de la bouteille, que les rayures, coutures ou autres imperfections de la bouteille échantillonnée. Notre approche de mesure par une bande passante large est en accord avec le MEBAK, et permet d’éliminer le rapportage du a des mesure avec des systemes monochromatiques.

Début de la page